• Hymne à Zeus, Callimaque, vers 32 à 45

     

    Voici les résultats de cette semaine !

     

    N'hésitez pas à encourager les traducteurs en herbe ou à proposer

    votre traduction !

     

     

     

     

    Proposition de Fred :

     

    ἐκ δ᾽ ἔχεεν μέγα χεῦμα· τόθι χρόα φαιδρύνασα,

    ὦνα, τεὸν σπείρωσε, Νέδῃ δέ σε δῶκε κομίζειν

    κευθμὸν ἔσω Κρηταῖον, ἵνα κρύφα παιδεύοιο,

    35 πρεσβυτάτῃ Νυμφέων, αἵ μιν τότε μαιώσαντο,

    πρωτίστη γενεὴ μετά γε Στύγα τε Φιλύρην τε.

    οὐδ᾽ ἁλίην ἀπέτεισε θεὴ χάριν, ἀλλὰ τὸ χεῦμα

    κεῖνο Νέδην ὀνόμηνε· τὸ μέν ποθι πολὺ κατ᾽ αὐτό

    Καυκώνων πτολίεθρον, ὃ Λέπρειον πεφάτισται,

    40 συμφέρεται Νηρῆι, παλαιότατον δέ μιν ὕδωρ

    υἱωνοὶ πίνουσι Λυκαονίης ἄρκτοιο.

    εὖτε Θενὰς ἀπέλειπεν ἐπὶ Κνωσοῖο φέρουσα,

    Ζεῦ πάτερ, ἡ Νύμφη σε —Θεναὶ δ᾽ ἔσαν ἐγγύθι Κνωσοῦ—

    τουτάκι τοι πέσε, δαῖμον, ἄπ᾽ ὀμφαλός· ἔνθεν ἐκεῖνο

    45 Ὀμφάλιον μετέπειτα πέδον καλέουσι Κύδωνες.

     

     

     

    un grand flot s'écoula: là, ayant lavé ta peau 

     ô souverain, elle t'enveloppa de langes et te donna à Néda pour qu'elle t'emporte

    à l'intérieur d'une montagne crétoise, afin que tu y sois élevé de manière cachée,

    par la plus vénérable des nymphes, parmi celles qui l'accouchèrent alors,

    celle née la première à la suite de Styx et de Phylira.

    La déesse ne négligea aucune vaine marque de considération, mais ce flot

    elle le nomma de nom de Néda: celui-ci, très pourvu, quelque part près de 

    la ville des Kaukônes, qui est appelée Lépréion, 

    est uni à Nérée, et c'est cette eau très ancienne

    que les petits-fils de l'ourse, fille de Lycaon, boivent.

    Pendant qu'elle quittait Thènes, la nymphe t'ayant porté vers Cnossos,

    Zeus notre père - Thènes était proche de Cnossos- 

    cette fois-là, ton nombril, ô divin, s'en alla :

    depuis ce moment, par la suite,  les Kydoniens appellent cet endroit plaine du nombril.

     

     

     Proposition de Citronnelle

     

    ἐκ δ᾽ ἔχεεν μέγα χεῦμα· τόθι χρόα φαιδρύνασα,

    ὦνα, τεὸν σπείρωσε, Νέδῃ δέ σε δῶκε κομίζειν

    κευθμὸν ἔσω Κρηταῖον, ἵνα κρύφα παιδεύοιο,

    35 πρεσβυτάτῃ Νυμφέων, αἵ μιν τότε μαιώσαντο,

    πρωτίστη γενεὴ μετά γε Στύγα τε Φιλύρην τε.

    οὐδ᾽ ἁλίην ἀπέτεισε θεὴ χάριν, ἀλλὰ τὸ χεῦμα

    κεῖνο Νέδην ὀνόμηνε· τὸ μέν ποθι πολὺ κατ᾽ αὐτό

    Καυκώνων πτολίεθρον, ὃ Λέπρειον πεφάτισται,

    40 συμφέρεται Νηρῆι, παλαιότατον δέ μιν ὕδωρ

    υἱωνοὶ πίνουσι Λυκαονίης ἄρκτοιο.

    εὖτε Θενὰς ἀπέλειπεν ἐπὶ Κνωσοῖο φέρουσα,

    Ζεῦ πάτερ, ἡ Νύμφη σε —Θεναὶ δ᾽ ἔσαν ἐγγύθι Κνωσοῦ—

    τουτάκι τοι πέσε, δαῖμον, ἄπ᾽ ὀμφαλός· ἔνθεν ἐκεῖνο

    45 Ὀμφάλιον μετέπειτα πέδον καλέουσι Κύδωνες.

     

     

     

    Et il en coula un grand cours d'eau. Là, elle rendit ta peau brillante, 

    Ô roi, puis elle t'emmaillota, et à Néda elle te donna pour que celle-ci t'emporte,

    En un lieu caché de Crète, où secrètement tu fus élevé

    Par la plus ancienne des Nymphes qui l'accouchèrent alors,

    Par la première en naissance après le Styx et Philyra.

    Et elle ne la paya pas en retour d'une piètre reconnaissance, la déesse, car à ce cours d'eau,

    Elle donna le nom de Neda. Celui-ci est abondant, et quelque part près

    De la ville des Caucônes - où on l'appelle Lepreion-

    Il se mélange au Nérée, et cette eau très ancienne,

    Est bue par les petits-fils de l'Ourse, fille de Lycaon.

    Lors elle quitta Thènes, et alors que vers Knossos elle te portait,

    La Nymphe, Zeus père -car Thènes est près de Knossos-

    Alors tomba, ô daimon, ton nombril ; et c'est de là que ce nom de

    "Plaine du Nombril" a été donné ensuite par les Kydoniens.

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :